Immortel

Marius ou Shidaïka

Après les événements, les habitants veulent quitter la ville, mais Marius les convainc de rester.

Cher peuple de cette magnifique ville ! Je vous comprends de vouloir fuir. Vous avez peur et je comprends ! Moi aussi j’ai eu peur, moi aussi j’ai voulu fuir, mais plus maintenant, car je me suis rappelé que la fuite n’est pas une option ! Vivre dans la peur n’est pas une option ! Nous sommes l’élite du continent ! Nous sommes fort ! Ensemble nous sommes fort et unis ! Il n’y a rien a notre épreuve ! Nous n’avons plus peur ! Si nous nous réunissons, nous pouvons refaire cette ville ! Nous ne serons plus les serviteurs des Mages Blancs ou d’autres organisations ou clans qui détruisent la liberté et qui nous enchaînent dans la peur. Êtes vous avec moi pour rebâtir cette grande cité oui ou non !?!

— Marius

Il est très tard lorsque les citoyens terminent de nettoyer les rues et de réparer la ville. Celindara plante ses racines à l’entrée de l’auberge et Wakaki grimpe, en forme de chat, grimpe dans ses branches pour y dormir. Après avoir communié avec la terre pendant 4 heures, elle sort ses racines de la terre. En reprenant une forme plus humanoïde, elle envoie Wakaki valser dans les airs. Ragnarök se retourne dans son lit en grognant lorsque Wakaki passe près de sa fenêtre en feulant ! Wakaki, encore fatigué, va rejoindre Corbeau pour terminer la nuit dans un petit coin de son lit.

Pendant ce temps, Celindara voit un papillon venir se poser sur sa main. C’est un papillon de papier. Il se transforme aussitôt en message.

Rendez-vous ce soir aux Chutes du Pendu.

Le message se détruit rendant Celindara très triste.

Oh non ! j’ai tué un papillon !

— Celindara

Corbeau, un peu surpris de se réveiller à côté d’un chat le kick en bas du lit. Wakaki en forme de chat humanoïde se relève.

Sir Wakaki ! Vous n’auriez pas vu un chat par hasard ?

— Le Corbeau

Un crieur publique annonce les nouvelles du matin. Ragnarök se retourne en grognant et se cache sous les couvertures. Wakaki, toujours fatigué, décide d’aller rejoindre Ragnarök. Pourquoi payerait-il pour une chambre dans un auberge ? Sa forme de chat lui a toujours permis de partager le lit de quelqu’un de manière discrète après tout.

Oyé ! Oyé ! Shidaïka est rechercher pour le meurtre des Mages Blancs et celui du Grand Bibliothécaire ! … Oyé ! Oyé ! Shidaïka est rechercher pour le meurtre des Mages Blancs et celui …

Marius aperçoit Celindara et remarque qu’elle est triste. Il s’approche et il la réconforte. Celindara lui raconte alors l’histoire du papillon et du message. Marius lui apprend que les Chutes du Pendu est l’endroit où il pendait les gens jadis.

Wakaki s’étire et griffe Ragnarök ! Le Goliath se réveille en sursaut ! Il kick aussi Wakaki avant de descendre rapidement en bas. Il a faim. Il s’assit à la table où tout le mode l’attend avec Marius.

Ça commence mal quand j’entend la voix de Marius !

— Ragnarök

Wakaki demande au tavernier plus d’information sur le chemin qui mène au Chutes du Pendu. Corbeau qui était avec lui au bar, n’a compris que vaguement la direction à prendre. Il va rejoindre Ragnarök qui est en train de gueuler se qu’il veut pour déjeuner au tavernier. Il partagera son déjeuner avec le Corbeau, habitué qu’il pige dans l’assiette de tout le monde. Il ne semble pas trop se rendre compte de ce qu’il fait, car, si on lui reproche, il nie avec la bouche encore pleine !

Ragnarök tente de connaître les motivations de Marius qui est près à donner 1000 pièces d’or pour que les héros aient chercher Shidaïka, payé d’avance ! Elle a tué son ami, le Grand Bibliothécaire de la ville !

Je suis du bord de la Justice !

— Marius

Ils apprennent aussi que la garde est prête à donner une récompense et Ragnarök est curieux de voir le cadavre du bibliothécaire, car selon lui, c’est impossible que Shidaïka ait eu le temps de le tuer. Il part donc voir le chef de la garde avec Celindara et le Corbeau. Pendant ce temps, Romane va à la tour des Mages Blancs et Wakaki va sur la scène du crime à la bibliothèque de la ville.

Le chef de la garde leur offre une récompense substantielle pour capture de Shidaïka. Il leur permet aussi l’accès à la morgue. La morgue sent vraiment plus mauvaise qu’à son habitude à cause des cadavres d’abominations. Le cadavre du bibliothécaire, un petit homme-rat, est transpercé de plusieurs coups de dague. Après avoir vu le travail de Shidaïka, le Corbeau peut facilement dire que la technique utilisé pour tuer l’homme-rat ressemble plus à celle d’un assassin qu’à celle de Shidaïka.

Romane n’a rien trouvé à la tour des Mages Blancs à part le massacre de la veille. À la bibliothèque de la ville, Wakaki trouve une scène du crime soigneusement nettoyée.

Finalement, la journée s’achève et il est temps pour les héros de partir vers les Chutes du Pendu où un rendez-vous mystérieux les attends.

Rendu aux Chutes, Shidaïka leur apprend qu’elle doit empêcher Marius d’avoir accès à deux livres. Elles donnent les livres en disant qu’elle ne sait pas comment les lire, mais que quelqu’un dans une ville le sait. Elle donne les indications pour aller la bas. Romane met le livre en sécurité dans son sac magique. Shidaïka dégaine soudainement ses deux sabres et tout le monde devient silencieux. Les héros entendent une battue qui approche. Toutes la ville devait savoir qu’il avait rendez-vous ! Shidaïka murmure aux héros de partir et elle fonce en direction de la battue. Les héros partent en direction de la ville où quelqu’un peut traduire les livres.

Tard dans la nuit, il s’arrête pour se reposer, il se font attaquer par des Spriggans équipés avec des torches et des lames rudimentaires. Ragnarök a eu le temps de réveiller les autres car il est a vu arrivé de loin. Il était tous près à ce battre quand Celindara qui comprend leur langage explique aux autres qu’ils ne voulaient pas négocier car ils avaient été payé pour leur loyauté. Le combat fut bref: Wakaki en ours géant et Romane attaquent en pair. Corbeau protège Celindara pour qu’elle puisse lancé des sorts dévastateurs et Ragnarök se prend deux ennemies à la fois. Le reste de la nuit fût calme.

Comments

JosePaquette patgauvingeek

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.